L’Affaire Dominici : P. Bresson, R. Follet

Les rencontres entre le droit et la bande dessinée sont décidément riches!

L’ouvrage scénarisé par Pascal Bresson et dessinée par René Follet, annoncé dans un précédent billet, permet d’offir un point de vue intéressant sur la célèbre affaire Dominici. Les règles juridiques ne sont absolument pas abordées, mais il est difficile de passer à côté d’une affaire à laquelle la Cour de cassation elle-même a consacré une conférence.

Formellement, la bande dessinée est très agréable : le dessin reprend le style de dessins d’audience. Il ne s’embarrasse d’aucune fioriture et est d’un réalisme saisissant. Des croquis terminent agréablement la lecture.

Sur le fond, les auteurs n’ont pas cherché à faire une œuvre partisane de l’une ou l’autre thèse. Certains moments importants sont retranscrits (tel l’aveu de Gaston Dominici à un jeune gendarme) et le lecteur est chargé de se faire seul une opinion. Il ne s’agit pas d’une bande dessinée dirigiste, ce que l’on ne peut qu’apprécier.

Le principal reproche que l’on peut adresser à l’ouvrage est sa brièveté : le procès est délaissé et les ellipses sont nombreuses. Mais les auteurs ont visiblement été plus intéressés par l’histoire de l’homme que par l’histoire de sa condamnation laquelle a déjà donné lieu à une littérature abondante.

Une fois de plus, la démonstration est faite que l’on peut amener au droit de différentes manières. Cette BD en est un exemple de qualité.

D’autres lectures peuvent être faites de l’affaire et de sa traduction artistique. Celle-ci est à l’évidence à recommander!


3 réflexions au sujet de « L’Affaire Dominici : P. Bresson, R. Follet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *