Sujet d’examen « Droit et littérature »

Les étudiants de Licence 3ème année de droit du centre universitaire Jean-François Champollion suivent un séminaire de Droit et littérature, assuré par M. Lionel MINIATO (20h). Chaque séance permet d’évoquer un thème particulier (le courant droit et littérature, le fait divers, le juge, l’avocat, etc.) illustrée par une œuvre littéraire étudiée et lue (extraits) en séance.
Le séminaire ne donne pas lieu à un examen car elle est intégrée à une « unité d’ouverture ». Les étudiants qui le souhaitent peuvent passer une épreuve et les cinq meilleures copies voient leur auteur récompensé par des ouvrages.
Le sujet et la meilleure copie de l’examen qui a eu lieu l’année dernière est disponible sur le site Un peu de droit.

Cette année, le sujet était le suivant :

«Nous sommes en 2070. Depuis quelques décennies déjà, les robots ont pris une place importante dans la société et leur nombre aussi bien que leur intelligence n’ont cessé de croître. Accomplissant toutes sortes de tâches – les plus ingrates –, les robots ont entrepris de revendiquer des droits identiques aux êtres humains.

La société française est divisée sur cette question, même si l’opinion publique, majoritairement, (60%), refuse que l’on accorde le moindre droit aux robots. Seule une minorité (10 %) pense que les robots ne devraient plus être considérés comme des biens, en étant dotés de la personnalité juridique et en jouissant de tous les Droits de l’Homme. Le reste de la population (30%) affirme que seuls certains droits économiques et sociaux pourraient leur être accordés.

Des manifestations, des émeutes violentes et même des actions meurtrières de la part des robots ont fait que le Gouvernement français a décidé de présenter un projet de loi pour satisfaire à ces revendications.

Vous êtes le premier Ministre de la République française. Dans quelques jours, vous aurez à présenter et à défendre votre projet devant l’Assemblée Nationale. Il vous faut écrire votre discours

Suite au prochain épisode.

)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *