Nathalie

Nathalie Deffains nous a quittés hier. Gravement malade depuis longtemps, elle a livré un dur combat, entourée de sa famille et de ses proches. Aujourd’hui, ses amis la pleurent. Ils pensent à elle et à ses magnifiques enfants.

A l’Université, elle transmettait le fruit de son intelligence et de sa passion : les libertés. Elle était une enseignante incontournable, d’une rare franchise envers les collègues et les étudiants. Elle était une enseignante remarquable, investie, rigoureuse, exigeante et compréhensive. Elle était une figure incontournable de la faculté. Femme cultivée, engagée, elle partageait ses goûts, ses envies. Dans le monde feutré de l’Université, c’est peu dire qu’elle détonnait par son caractère bien trempé.

On pourrait lui rendre hommage, rappeler le nombre et la qualité de ses travaux, ses engagements multiples, se souvenir de cette collègue incroyable. Ce temps viendra.

Mais Nathalie, c’est surtout une amie, un sourire, un rire, et des moments difficiles à partager parce qu’on préfère les garder pour soi.


3 réflexions au sujet de « Nathalie »

  1. Paul

    J’ai eu la chance d’avoir Madame Deffains comme enseignante. Dès les première minutes de cours, sa passion pour les libertés fondamentale sautait aux yeux. Finalement, on savait d’ores et déjà qu’on allait apprécier ses cours. Ouverte au dialogue, il arrivait que de longs débats prennent place dans la salle. Quoi de plus naturel pour Madame Deffains que de laisser libre cours à la liberté d’expression ?

    Mes condoléances à sa famille et ses ami(e)s.

    Répondre
  2. Benjamin Duhoux

    J’ai eu la chance d’avoir Mme DEFFAINS comme enseignante durant une année. Quelle énergie et surtout quelle ferveur dans ses convictions ! Vraiment triste de cette nouvelle. Je pense à ses proches et leur souhaite tout le courage nécessaire pour tenter de surmonter cette épreuve.

    Répondre
  3. 321073

    Quelle tristesse d’apprendre cette nouvelle. Madame Deffains était une enseignante si pétillante, passionnée et tellement spontanée. Elle restera dans nos bons souvenirs et dans ceux de l’Université pour des générations d’étudiants. Mes pensées vont à sa famille et à ses proches.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *