Un moteur de recherche pour les Mélanges

Les Mélanges sont une source importante de savoir et sont particulièrement prisés des chercheurs en Droit. Confronté à la multiplication des revues quotidiennes, hebdomadaires, mensuelles, trimestrielles, annuelles, le chercheur est bien souvent démuni dans sa quête perpétuelle de l’actualité.

Heureusement, des outils existent qui permettent de se tenir informé aisément. Malgré tout, l’impression demeure d’une information souvent superficielle, voire incomplète du fait

  1. de la nécessité d’écrire dans l’urgence, pour réagir rapidement à une décision, un texte;
  2. de l’obligation de respecter les contraintes éditoriales, plus ou moins drastiques.

Dès lors, il est courant d’entendre dire que l’on ne pense plus que dans les Mélanges. Leur faible nombre − même si cette assertion doit être nuancée car, en tant que nouvel espace de publication, les Mélanges se multiplient également −, la réputation des auteurs et l’attention portée par les collègues à ces écrits en font des objets d’études privilégiés.

Inconvénient majeur : l’absence de référencement systématique. Plusieurs méthodes sont alors envisageables :

  1. l’exploration systématique et au petit bonheur la chance des tables des matières;
  2. l’utilisation d’outils mis à disposition par des âmes charitables.

A ce titre, il faut bien évidemment mentionner l’ouvrage de Xavier Dupré de Boulois, Bibliographie des Mélanges, aux éditions La Mémoire du Droit, paru en 2001. Malheureusement, le prix de l’ouvrage est prohibitif pour les particuliers(certains sites vont jusqu’à 275 euros, ce qui n’est après tout que la juste rétribution d’un travail colossal : vive les bibliothèques, donc!) et de nombreux Mélanges sont parus depuis 2001.

On ne peut davantage passer sous silence l’initiative de Stéphane Darmaisin qui met en accès libre les tables de nombreux Mélanges. Mais là encore, la tâche est titanesque et on ne peut accéder à l’intégralité.

Enfin, le site de la bibliothèque de Paris 2 offre un outil de recherche dans les Mélanges,  par titre, auteur ou sujet.

Ces outils sont précieux. Ils ne sont certes pas isolés, mais méritent d’être connus.


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Julien Cortot dit :

    Chers chercheurs,

    Les éditions Helinia proposent actuellement l’essai gratuit d’une toute nouvelle base de données juridiques, accessible en ligne.

    Fruit de la mise en commun de la réflexion et du travail de chercheurs en droit et de spécialistes de l’informatique, ce nouvel outil de travail porte sur les mélanges juridiques et autres études réalisées en l’honneur de personnalités juridiques (contributions françaises et francophones).

    Ces ouvrages réunissent des dizaines de milliers de contributions de très haute qualité (nous référençons plus de 26 000 contributions) rédigées le plus souvent par des universitaires reconnus. Traitant fréquemment de thématiques complexes, souvent précurseurs, parfois impertinents, les propos de ces ouvrages juridiques particuliers souffraient néanmoins d’une exploitation compliquée, comme souligné ici.

    L’absence de véritable « collection » au sens éditorial du terme ainsi que, dans la plupart des cas, de thématique propre à chacun de ces ouvrages, combinées à l’éclatement de leur localisation a longtemps eu pour conséquence de rendre ces travaux, pourtant fondamentaux, difficilement accessibles. La complexité des sujets abordés rendait par ailleurs extrêmement délicate leur présentation synthétique.

    La base de données aujourd’hui proposée par les éditions Helinia se distingue ainsi à plus d’un titre :
    – elle permet désormais de rendre accessible bien plus aisément les très nombreux articles juridiques contenus dans ces ouvrages (99% des ouvrages français ont été indexés par notre équipe, auxquels nous avons ajouté de très nombreuses contributions francophones parus dans des mélanges étrangers),
    – l’indexation des contributions recensées n’est pas basée sur une extrapolation des titres de ces dernières mais sur l’analyse des œuvres en question,
    – l’association quotidienne des juristes créateurs du « fond » de la base à l’équipe informatique responsable de sa « forme » permet l’obtention d’une base de données en cohérence avec les attentes et habitudes de travail de son public afin de lui éviter de multiplier les recherches sur le même sujet. Sont ainsi proposées les recherches par mots clés, titres ou auteurs, avec la possibilité de cibler les résultats par période. L’affichage des résultats est classé par pertinence puis chronologie et permet d’accéder de manière détaillée aux éléments intéressant chaque contribution.

    Cette nouvelle base de données est temporairement en accès gratuit dans les bibliothèques universitaires qui le souhaitent. N’hésitez pas à lui faire part de l’existence de cet essai gratuit ainsi que de vos impressions afin qu’elle puisse le cas échéant pérenniser l’accès à ce service.

    Les éditions Helinia vous souhaitent de mener à bien vos travaux de recherche juridique, notamment à l’aide de cette nouvelle base de données. Vous pouvez les contacter pour toute remarque sur son fonctionnement ou pour obtenir davantage d’informations sur sa consultation : contact@helinia.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *