Rapide compte-rendu des premières rencontres Droit et Soins

Les 19 et 20 novembre derniers, la Faculté de Droit de Nancy, en collaboration avec le Centre Psychothérapique de Laxou, organisait les premières rencontres Droit et Soins, sur le thème «Le professionnel de santé face à la violence». Le succès de la manifestation –quantitatif (voir la photo ci-contre) et qualitatif (voir le programme de la manifestation) – a confirmé l’envie des organisateurs de renouveler l’expérience.

Les communications ont été l’occasion de croiser les points de vue sur la question de la dangerosité, de la protection des professionnels de santé, de la protection des personnes hospitalisées sans leur consentement.

Cette manifestation a également été une riche occasion de rencontres. Le Québec était dignement représenté grâce à M. Michel Plante, venu présenter son expérience personnelle de la pacification de crise.

Mme Anne-Marie Savard a quant à elle traité de la question des contentions en droit canadien.

de gauche à droite : Bruno Py, Claude Finkelstein, Jean-Pascal Pareja, Anne-Marie Savard, Gilles Devers

Outre la table ronde consacrée aux contentions, deux autres tables-rondes ont eu lieu. La première consacrée à l’injonction de soins,

De gauche à droite : Paolo Di Patrizio, Jean-Baptiste Thierry, Francis Boquel, Arnaud Colas

la seconde consacrée au mineur et à la violence.

Benoît Berthelemy, Jacky Merkling, Bernard Kabuth, Eric Bocciarelli-Ancel, Catherine Lafranchi

Des tableaux, aimablement prêtés par l’atelier de création Delta, étaient exposés près du lieu de la manifestation.

Comme toujours, le succès de la manifestation doit autant aux intervenants qu’aux personnes ayant contribué à son organisation matérielle et scientifique.

La publication des actes du colloque durant le premier semestre 2011 devrait confirmer l’intérêt de ces journées.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Guillaume B. dit :

    Sur l’avant-dernière photo, il y a un type bizarre qui regarde vers le ciel. Que faisait la sécurité ?

Répondre à Guillaume B. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.