Le luxe et le droit : Nancy, 16 septembre 2011

 

Le 16 septembre prochain, l’Institut François Gény organise un colloque intitulé «Le luxe et le droit», sous la direction de Mme Christine Lebel. Voici la présentation du colloque:

«La Lorraine est depuis plusieurs siècles, l’un des berceaux de l’industrie de l’Art et du Luxe en France: Cristallerie Saint Louis (1586), Imagerie d’Epinal (1796), Faïenceries de Niderviller, Lunéville, Saint-Clément et Portieux (1735, 1748 et 1705), Baccarat (1764), Faïenceries et Emaux de Longwy (1798), de Buyer (1830), Garnier-Thiebaut (1833), Daum (1878), sans oublier les autres entreprises dans le domaine du textile ou de la broderie, des arts de la table ou de la gastronomie, de l’ébénisterie et de l’ameublement, de la joaillerie, de la métallerie et de la ferronerie… Ainsi, la Lorraine est terre de luxe! L’industrie et plus globalement l’économie du Luxe occupe une place importante dans la région Lorraine et plus généralement en France optimisant le rayonnement de l’image de notre pays dans le monde. C’est un domaine qui se caractérise par un capital savoir-faire important, très spécialisé, qu’il convient de protéger, de développer et de renouveler. Il repose essentiellement, à côté de quelques groupes de sociétés mondialement connus, sur des artisans, et des petites ou moyennes entreprises.

Le Droit au service du Luxe: telle est la finalité du colloque organisé le 16 septembre 2011, par la protection de la création et de l’innovation dans les différents domaines de l’industrie du Luxe, la protection lors du processus de fabrication ou dans les circuits de distribution et au cours de la commercialisation des produits. Enfin, cette protection doit aller de pair avec une information satisfaisante des consommateurs (origine, qualité des produits) et la Liberté du Commerce et de l’Industrie».

 

Le programme du colloque est disponible ici.


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Sujkowski Jérôme dit :

    Bonjour,

    Etudiant au CEIPI, je m’interroge sur un possible mémoire sur le thème d’un hypothétique droit du luxe.

    Ainsi j’ai appris (avec du retard) l’existence de ce colloque, je me demandais s’il en existait une trace écrite.
    Ou encore un moyen de contacter Mme Christine Lebel.

    Veuillez agréer Monsieur, mes sincères salutations.

    Sujkowski Jérôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search