Point route Netvibes & Sine lege

Photo par alex de carvalho

L’outil Netvibes « Nouvelles juridiques » mis en ligne il y a quelques mois évolue. Cette page unique, composée de 16 onglets, recense aujourd’hui pas moins de 107 sites ou parties de sites, grâce à l’indexation des flux RSS. Toute l’actualité est ainsi aisément disponible et consultable (excepté les articles de revues à accès restreint, même si les « unes » des revues sont disponibles).

Le site est visité une minuscule centaine de fois par semaine, presque 1000 fois depuis sa création, ce qui n’est pas négligeable mais pas tout à fait satisfaisant. Cet outil étant à la disposition de ceux qui l’utilisent, les demandes d’ajouts et autres suggestions sont évidemment les bienvenues.

En ce qui concerne ce carnet de recherches, mis en ligne en juillet dernier, environ 440 visites de 160 visiteurs différents : pas si mal pour un début.


Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Mado S. dit :

    Suggestion d’ajout dans les podcasts de Netvibes:
    l’émission « procès verbal » sur Inter, le dimanche de 10h10 à 11h.
    Ça change des analyses de A. Garapon…

    • Jean-Baptiste THIERRY dit :

      C’est juste une émission de la grille d’été je crois.

      • Mado S. dit :

        Tu dois avoir raison…
        Puisque ce sont d’autres enquêtes habituellement le dimanche matin.
        Dommage!

        • Jean-Baptiste THIERRY dit :

          Dans « Tout s’explique », tous les jours – pendant les vacances – à 14h, il y a aussi une rubrique « police scientifique ». Moins juridique, un peu « Experts », mais pas désagréable.

          • Mado S. dit :

            Thanks. Je ne l’ai jamais entendue…
            J’ai déjà rédigé cette partie là de ma thèse, c’est grave docteur?

  2. Mado S. dit :

    Pas si mal, voire plutôt bien!
    Euh…J’avoue, ton netvibes, je l’utilise moins d’une fois par semaine…Pourtant, il est bien pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.