Sujet d’examen Droit et Littérature

Lionel MINIATO, ami et néanmoins collègue, assure au centre universitaire Jean-François Champollion d’Albi un cours de droit et littérature. Chaque année, un examen libre a lieu: s’agissant d’une unité d’ouverture, la note n’est pas comptabilisée; seuls les étudiants volontaires participent. En 2014, ce site avait déjà accueilli le sujet et la meilleure copie de cet examen.

Voici – grâce à Lionel MINIATO – le sujet sur lequel les étudiants devaient plancher. La meilleure copie est à venir!

 

« Nous sommes en France en 2078. Vous êtes écrivain et votre précédent roman n’a pas eu beaucoup de succès. Alors que vous déprimez et que vous avez l’intention d’abandonner la littérature, votre éditeur parvient à vous convaincre d’écrire un nouveau livre. La difficulté est que la liberté d’expression est extrêmement restreinte, le Ministère de la Non-Culture dictant désormais des règles et interdictions devant être respectées afin de pouvoir être publié. Les dernières règles édictées par le Ministère sont les suivantes :

– Le récit doit impliquer deux personnages, un homme et une femme

– Le récit se déroule un mardi, dans une cuisine, entre 15h et 16h

– Le récit ne doit pas comporter de scènes de sexe ni de personnages en train de manger ou boire

– Le récit doit prévoir deux fins possibles (sachant que c’est le Ministère qui a le dernier mot et qui choisit la fin qu’il préfère) ».


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.